Relevé des promenades au Pays des Condruses
Jeudi, 21 Juin 2012 10:09
PDF Imprimer Envoyer
Tourisme

-          Premier aperçu du potentiel de promenades au Pays des Condruses

Le premier aperçu consistait à faire un premier relevé d'informations.

C'est à partir de diverses sources qu'il a été possible de déterminer les promenades balisées ou non et ce, sur l'entièreté du territoire.

Cependant les cibles n’ont pas été prises en compte.

En collaboration avec Marie Legast, chargée de mission en aménagement du territoire au GAL Pays des Condruses, une carte schématisant ce potentiel sur l'entièreté du territoire a été réalisée.

Ce premier relevé était incomplet mais constituait une base de travail sur laquelle il a été possible de s'appuyer.

Nous retrouvons une irrégularité dans la densité des tracés de promenades sur le territoire.

En effet, les communes d'Anthisnes, Clavier, Marchin et Modave disposent déjà de nombreuses promenades reconnues et balisées par le Commissariat Général au Tourisme.

La commune d'Ouffet offre, elle aussi, un réseau. Celui-ci se présente en étoile mais n'est pas reconnu de façon officielle.

Nandrin dispose de trois tracés reconnus mais ceux-ci ne constituent pas un maillage complet sur la commune.

Enfin, la commune de Tinlot possède un réseau de promenades propres au village de Fraiture et ce, autour de la légende du D'zy mais ce réseau n'est pas reconnu.

-          Les tracés officiels au Pays des Condruses

L'étape suivante a été de réaliser l'inventaire propre aux promenades reconnues de façon officielles.

Qu'est-ce qu'un tracé officiel?

Un tracé est considéré comme « officiel » lorsqu'il a été validé et enregistré par le Commissariat Général au Tourisme de Wallonie.

Tout chemin permanent à finalité touristique DOIT passer par cette procédure.

Après analyse du formulaire de reconnaissance rentré et accepté, le CGT attribue un numéro de reconnaissance.

Les avantages de cette reconnaissance sont que les promeneurs peuvent bénéficier d'une uniformité dans le balisage, la réception de subsides pour les balises et les supports cartographiques comme les panneaux de départ, ainsi  qu'un cachet supplémentaire à la balade mais surtout le respect de la loi en matière de promenades.

L'inconvénient de la demande de reconnaissance est la procédure qui peut parfois être longue.

Dans le cadre de ce projet, l'un des objectifs est de bénéficier d'un maximum de promenades reconnues. Celles-ci pourront ainsi être davantage mises en valeur.

Sur notre territoire, nous retrouvons actuellement:

--> 33 promenades piétonnes balisées et reconnues

(8 à Anthisnes, 10 à Clavier, 4 à Marchin, 8 à Modave, 3 à Nandrin)

DONT 4 promenades accessibles aux personnes à mobilité réduite (3 à Clavier et 1 à Modave)

--> 13 promenades VTT

(8 à Anthisnes, 3 à Clavier, 2 à Modave)

--> 7 promenades équestres

(2 à Clavier, 3 à Marchin, 2 à Modave)

Ce qui donne par commune:

  • 16 promenades balisées et reconnues à Anthisnes (8 piétonnes et 8 VTT)
  • 12 à Clavier (8 piétonnes dont 3 accessibles aux personnes à mobilité réduite, 1 VTT et 2 à la fois piétonnes, VTT et équestres)
  • 7 à Marchin (4 piétonnes et 3 équestres)
  • 10 à Modave (7 piétonnes dont 1 accessible aux personnes à mobilité réduite, 1 VTT, 1 équestre et 1 pour les trois cibles)
  • 3 piétonnes à Nandrin

Bien sûr, d'autres tracés existent mais n'ont pas été officialisés.