Protection des berges du ruisseau d'Ocquier
Vendredi, 30 Mars 2012 09:48
PDF Imprimer Envoyer
Environnement /Eau

Protection des berges du ruisseau d'Ocquier (Clavier)

alt

Des pompes de prairies actionnées par les vaches (pompes à museaux) et un petit pont ont été mis en place à Ocquier. Les berges ont été clôturées et seront végétalisées.


Si l’abreuvement du bétail à même le cours d’eau est une pratique courante dans nos campagnes, elle n’en présente pas moins de nombreux inconvénients tant pour l’éleveur que pour la rivière. Aujourd’hui, des alternatives garantissant au troupeau une alimentation en eau fraiche permanente  existent.

Un premier aménagement allant dans ce sens vient d’être réalisé à Ocquier. Un pont, dont la confection a été assurée par les élèves du Collège Saint François de Ouffet, ainsi que 5 pompes de prairies,  ont été posés pour permettre au bétail de traverser le Ruisseau d’Ocquier et de s’abreuver, sans accès direct au cours d’eau.

Cette action, la première d’un projet porté par les 3 GAL condrusiens et qui a vu la collaboration de plusieurs acteurs tels que le Contrat Rivière Ourthe, l'A.C. Clavier, le CTA de Strée, l'école d'Ouffet et l'agriculteur JF Remacle, vise à mieux faire connaître les alternatives existant en matière d’abreuvement.  Des conseils et une aide technique et financière seront mis à disposition des agriculteurs désireux (appelez-nous !).

altalt