Un coup de pouce en gestion différenciée !
Mercredi, 16 Novembre 2011 14:24
PDF Imprimer Envoyer
Environnement /Eau

Pour permettre aux communes de mettre en place une nouvelle manière d’entretenir les espaces verts, une stagiaire éco-conseillère, Chantal Courard rencontre les équipes et réalise un inventaire des espaces verts des communes du GAL.


Le GAL avec la collaboration du Pôle wallon de gestion différenciée et d’Adalia soutient les communes du territoire dans la gestion différenciée des espaces verts. Celle-ci propose de repenser, d’adapter le mode d’entretien de chaque espace, avec plus de biodiversité, plus de verts et moins de pesticides nocifs pour notre santé. Nous pourrons davantage voir des zones avec des tontes différenciées, des plantations de vivaces indigènes, des haies diversifiées, du paillage, des « mauvaises herbes », des prairies de fauche, des prés fleuris, du désherbage alternatif, ….

Pour pouvoir proposer de la nature pour tous et partout, chaque commune doit inventorier et classer les espaces verts. L’inventaire permet de recueillir toutes les informations utiles sur chaque espace : type d’espaces verts (pelouse, parterre, rond-point, zone naturelle, bord de route, cimetière…), surface, entretien (tonte, élagage, désherbage, fleurissement…), plantes présentes, utilisation de pesticides … Il permet d’avoir une vision globale de la façon dont les espaces verts sont entretenus avec les contraintes, les manques et les objectifs à atteindre. Sur base de l’inventaire, les espaces sont répertoriés en 4 ou 5 classes du plus prestigieux ou plus entretenu au plus ‘naturel’.

Les communes de Clavier, Marchin, Tinlot, Anthisnes se sont engagées dans cette démarche d’inventaire et de classification des espaces verts. La commune de Modave a déjà réalisé l’inventaire de ses espaces et s’engage dans l’étape suivante, l’orientation vers une nouvelle réflexion des entretiens.