Programme paysage
Jeudi, 03 Juillet 2014 14:07
PDF Imprimer Envoyer
Aménagement du territoire et paysage

Le Programme paysage du Pays des Condruses touche à sa fin !

Après un travail de près de trois ans, l’étude des paysages condrusiens liégeois regroupant les communes d’Anthisnes, de Clavier, de Marchin, de Modave, de Nandrin, d’Ouffet, de Tinlot arrive à son terme. A l’initiative du GAL, une vaste étude de terrain a été réalisée, avec l’aide d’un auteur de projet Survey et Aménagement. Le GAL souhaitant une large consultation, nombreux sont les citoyens qui se sont impliqués tout au long du projet. Merci à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à ce Programme paysage. Nous vous proposons un bref compte rendu des étapes du projet.

Le Programme paysage est un document d’orientation, à l’intention des communes, pour aider aux prises de décision en matière d’aménagement du territoire.
Le document est consultable dans les 7 communes du GAL au service d’urbanisme ou au GAL.

Découvrez en ici quelques facettes...

Première phase : diagnostic complet du territoire.

Ce diagnostic a été élaboré grâce à trois types d’approches :

Le Condroz liégeois reste très largement rural et agricole. Les zones forestières et agricoles, en ce compris les cultures et les prairies, occupent plus de 85% du territoire. Les terrains résidentiels occupent moins de 5% et les zones d’activités économiques 1,5%.
Le relief, en forme de « tôle ondulée », se caractérise par une succession de tiges (crêtes) et de chavées (dépressions) en bandes parallèles, suivant en cela la structure plissée des roches du sous-sol.
Un cours d’eau principal, le Hoyoux, vient entailler le Pays des Condruses.
L’exploitation des carrières marque aussi le paysage par des parois rocheuses artificielles.
Le paysage se caractérise par un habitat  groupé en village, un finage partagé entre champs et prairies ainsi que des bois dominés par les feuillus et localisés sur les sommets. L’utilisation des sols suit une organisation logique en fonction du relief et de la qualité des sols. Ces composantes s’alternent et fournissent des vues toujours changeantes, qui font la richesse du Condroz !

L’Atlas des paysages du Plateau Condrusien, édité par la CPDT, définit 10 aires paysagères distinctes pour nos 7 communes ce qui montre la diversité des paysages. La principale aire paysagère, le plateau d’Ouffet, occupe plus de 12000ha et offre des vues intéressantes sur la succession caractéristique des chavées agricoles, des tiges boisées ou urbanisées. D’autres aires sont bien représentées : les vallonnements boisés d’Anthisnes, ceux d’Havelange, la campagne périurbaine de Nandrin, le plateau agricole de Gesves-Ohey et la vallée du Hoyoux.

L’évolution du territoire a été approchée historiquement pour préciser ensuite l’évolution des zones bâties, des zones végétales. Une ligne du temps reprend les faits marquants le paysage, comme la destruction de maisons ou la création de la route du Condroz. L’évolution urbanistique a permis de différencier les noyaux d’habitat ancestraux des constructions plus récentes. L’impact de l’urbanisation est important sur le paysage et il y a une forte propension au développement de l’urbanisation en ruban et sur les tiges. Les révolutions techniques, la politique agricole ont eu une forte influence sur les zones agricoles. Les zones boisées ont augmenté d’environ 850ha depuis l’époque de Ferraris (1770). Bref, le paysage n’est pas une image figée, il évolue constamment.

Une dernière étape a constitué à évaluer les paysages. En 2011, nombreux sont ceux d'entre vous qui n’ont cessé d’apporter leur aide à la réalisation de ce projet. Une cinquantaine de personnes étaient présentes aux groupes de travail sur la perception du paysage. Plus de 30 personnes ont collaboré aux relevés de terrain en complétant quelques 600 grilles d’analyse et photographié des points de vue extrêmement variés au sein des 7 communes du GAL. Cela représente plus de 770 photos ! La compilation des données a permis de délimiter des sous-aires paysagères et d’y définir les atouts et faiblesses pour à terme déterminer les enjeux.

Plusieurs séances d’informations ont eu lieu dans les communes.

------------------------------

Seconde phase : Programme paysage à proprement parler

Le Programme paysage à proprement parler, fournit maintenant aux communes les enjeux en matière de paysage mais aussi des propositions d’actions, de gestion et d’aménagement d’un point de vue paysager et ce pour les années à venir.

Après un diagnostic complet, les enjeux suivants ont été définis pour le territoire du Pays des Condruses :

  •   Longueur de vue

« Veiller à préserver et à valoriser les grandes ouvertures et perspectives paysagères existantes et caractéristiques du territoire du GAL du Pays des Condruses. »

  • Relief

« Veiller à préserver et à valoriser les spécificités exceptionnelles de la topographie du territoire du GAL du Pays des Condruses (succession de tiges et de chavées, entrecoupées par de vaste plateaux et des vallées encaissées) en insistant sur le maintien des caractéristiques intrinsèques de chaque ensemble topographique existant à savoir :

                    - le caractère « ouvert » des plateaux ;
                    - la visibilité des versants en tant qu’élément de liaison entre les vallées et les tiges ou replats ;
                    - la visibilité des tiges et des sommets ;
                    - le caractère « naturel » et « fermé » des vallées et fonds de vallées »

  • Végétation & espaces non bâtis

« Veiller à préserver et à valoriser les éléments du patrimoine naturel existants du territoire du GAL du Pays des Condruses dans un souci d’esthétique, de gestion écologique, de développement durable et de compatibilité avec les activités humaines »
« Veiller à maintenir les spécificités des activités et de l’organisation des espaces agricoles et forestiers du GAL du Pays des Condruses tout en favorisant mixité, sa diversification, sa pérennisation et sa modernisation dans un esprit de développement durable »

  • Hydrographie

« Favoriser la bonne perception visuelle ainsi que la mise en valeur paysagère et écologique du réseau hydrographique existant au sens large (cours d’eau, plans d’eau et fossé de drainage) du terme au sein du territoire du GAL du Pays des Condruses »

  • Cadre bâti

« Veiller à la bonne intégration paysagère de tous les types de constructions au sein du territoire du GAL du Pays des Condruses et ce, que ce soit en termes de localisation, d’implantation, de gabarit, de matériaux, de typologie architecturale, etc. dans un objectif de préservation et de valorisation du patrimoine bâti, naturel et paysager existant »

  • Infrastructures & équipements

« Veiller à la bonne intégration paysagère de tous les types d’infrastructures et d’équipements  (antennes, châteaux d’eau, voiries régionales, etc.) en tenant compte de la dimension, des contraintes et des innovations techniques »
« Veiller à la bonne intégration paysagère, à la préservation et à la valorisation du réseau local de voiries, chemins et sentiers dans le respect de leurs  usages agricoles, forestiers, utilitaires et touristiques »


De plus, le bureau d’étude a montré l’importante diversité paysagère du Pays des Condruses et a affiné les enjeux. Pour chacun de ces enjeux, le bureau d’études a défini des recommandations sur les thèmes suivants :

  - Sauvegarde et protection des vues depuis les lignes de crêtes
  - Maîtrise de l’urbanisation
  - Gestion des disponibilités foncières
  - Sauvegarde et valorisation du patrimoine
  - Intégration et gestion des infrastructures techniques (panneaux solaires, zones de carrières, parcs éoliens, unités de biométhanisation…)
  - Intégration et gestion des infrastructures de transport
  - Intégration et gestion des zones d’activités économiques
  - Intégration et gestion des activités agricoles
  - Sauvegarde de la diversité des milieux (dont l’agroforesterie)
  - Sauvegarde et valorisation des couvertures boisées
  - Mise en valeur de l’élément « eau »
  - Sauvegarde et protection des zones de vallée

Découvrez l’ensemble des recommandations.

Et enfin, pour faciliter le travail des décideurs, le Programme paysage se termine par des tableaux de bord d’actions par aire paysagère reprenant une série d’actions à mener sur le territoire du Pays des Condruses. Actions qui ont été définies et synthétisées par le bureau d’études mais aussi par les citoyens impliqués dans l’étude. Découvrez ces tableaux de bord d’actions pour chaque aire paysagère :

Les cartes associées à cette étude sont uniquement consultables en format papier dans les 7 communes au service d’urbanisme ou au GAL.

-----------------------------------------

Découvrez d’autres actions menées sur le thème du paysage :



Envie d’en savoir plus, découvrez les publications suivantes :

Documentation de la CPDT

Documentation du Service Public de Wallonie

Documentation de la Maison de l’Urbanité du pays de Liège

  • Almanach 2011 de l’urbanisme

Documentation de la FRW

Assistance architecturale & Urbanistique

… Et bien d‘autres !

Pour toute autre information :


les autres actions du GAL Pays des Condruses
le Bureau d’études en charge de l'étude Survey et Aménagement