C'est quoi le projet "Agriculture" du Pays des Condruses ?
Vendredi, 03 Septembre 2010 10:36
PDF Imprimer Envoyer
Agriculture

Le territoire du GAL compte des agriculteurs innovants, des structures de recherche et de formation tel que le Centre des Technologies Agronomiques et les services agricoles provinciaux, des structures associatives très dynamiques telles que Devenirs et Granit, des entreprises…

Pourquoi ne pas partager cette expertise et la mettre au service du développement du Pays des Condruses ? Ensemble, on est plus fort.

Concrètement, l'expertise des Condruses se marque déjà par les techniques culturales simplifiées, les cultures énergétiques, la conservation de vielles races et variétés, la culture innovante de l'ortie, l'utilisation de broyat de branches d'arbre à l'étable et dans les champs…

Le GAL ambitionne de renforcer les liens entre les 325 exploitations du territoire.

Afin de diffuser une information ciblée sur les vrais besoins des exploitations condruziennes, le GAL adressera bientôt à chaque agriculteur un bulletin d'information.

Le GAL comprend des communes fortement urbanisées, d'un autre côté 85% de son territoire est géré par environs 500 travailleurs de l'agriculture et de la forêt. Et si le GAL était une opportunité pour mieux vivre ensemble ? Pourquoi ne pas créer une charte de convivialité, pourquoi ne pas développer des marchés de proximité pour nos produits, pourquoi ne pas produire de l'énergie avec nos déchets agricoles et citoyens ?

La protection de l'eau, du sol et de la biodiversité sont des enjeux de première importance pour nous tous, la rentabilité de nos exploitations agricoles aussi. Réussir la mutation du territoire, c'est conserver des exploitations à taille humaines et des exploitations très compétitives qui savent tirer profit de l'environnement. Et si on réinventait le métier de planteur de haie ? Et si on associait encore mieux l'arbre aux cultures mécanisées grâce à l'agroforesterie moderne ?

Structure de la fiche agriculture :

Le projet a pour objectif la création d’un cadre de concertation-action « agriculture, énergie et mutation du territoire », il est divisé en 3 volets :

  • Volet 1. Regrouper les agriculteurs de la micro-région dans un cadre de concertation, de dialogue, d’information et de partage d’expériences.
  • Volet 2. Au travers de ce cadre, favoriser les échanges entre tous les utilisateurs du territoire dans la perspective d’une agriculture carrefour entre la production, l’environnement, l’énergie, le paysage.
  • Volet 3. Déboucher sur des actions concrètes visant la promotion des pistes dégagées et le développement d’une structure d’appui aux initiatives.

Le Volet 1 est détaillé en 3 actions

  • Action 1.1. Développer une base de données

Collecter et consolider l'information existantes auprès des services compétents afin de créer une base de données reprenant toute information utile sur chaque exploitation agricole du territoire (ou y exerçant ses activités).

  • Action 1.2. Informer par un bulletin

Informer par un mailing ou bulletin d’information – liaison, tous les agriculteurs de la micro-région.

  • Action 1.3. Rencontres individuelles

Rencontrer chaque agriculteur (dans la mesure du possible) sur son exploitation afin de récolter des informations additionnelles et d'établir le lien.

À mi-chemin entre les actions concrètes (volet 3) et la constitution d'outils (volet 1), se situe le volet 2 qui reprend deux actions axées sur une démarche consultative et participative :

  • Action 2.1. préciser les points d'actions

Organiser des réunions de concertation pour définir les points d'action avec des partenaires structurés : représentants communaux, fédération d'agriculteurs…

Proposer une charte de convivialité.

  • Action 2.2. diffuser l'information

Développer une visibilité pour tous (citoyens, agriculteurs) sur les points d'action, par des dispositifs de démonstration, des événements, des rencontres thématiques.

Le Volet 3 propose des actions concrètes :

  • Action 3.1. Accompagnement des agriculteurs dans des pratiques agricoles innovantes

Sur base de l’expertise des partenaires structurés porteurs du projet et sur base de celle des agriculteurs de la micro-région promouvoir un ensemble de pratiques agricoles innovantes adaptées au contexte régional : nouvelles cultures ou association de cultures, techniques plus durables, filières courtes et/ou à forte valeur ajoutée capitalisée au niveau de l'exploitation.

  • Action 3.2. Développement de l’autonomie énergétique du territoire, de la maitrise des flux énergétiques et de la matière organique

Développement de la biométhanisation, gestion intégrée des flux de matières organiques du territoire, valorisation en ferme des déchets verts.

  • Action 3.3. Développement d’un maillage écologique et de dispositifs synergétique dans l’axe agriculture – environnement

Implantation de haies, dispositifs agroforestiers, mares, bandes enherbées, favorables à l'environnement et tenant compte des impératifs de productivité.

  • Action 3.4. Accompagnement à la création de nouvelles formes d’organisation

Question de la reprise des activités et du maintient d'une agriculture à taille humaine, redéploiement économique autour de nouvelles activités de production, transformation, distribution ou de services en rapport avec l'agriculture (métier de planteur de haie,...). Redéploiement du lien entre l'agriculteur et le citoyen au travers d'associations, de groupes d'achats…